Aller au contenu

Expérience professionnelle au Canada

La plupart des candidats à l'inscription aux professions réglementées de l'Ontario doivent fournir la preuve d'une expérience professionnelle pertinente avant de pouvoir obtenir un permis d'exercice. Cette expérience peut revêtir plusieurs formes, dont voici la liste :

  • formation pratique
  • stage
  • stages pratiques
  • programmes de transition
  • mentorat
  • résidence
  • « participation active » à la profession.

Il est fréquent que cette exigence d'expérience constitue une source de frustration pour les auteurs d'une demande formés à l'étranger.

Sur les 38 professions réglementées (régies par 35 organismes de réglementation distincts) qui ont délivré des permis d'exercice en 2011, 26 exigent une expérience professionnelle. Parmi ces 26 professions, 15 exigent une expérience au Canada, dont 6 spécifiquement en Ontario. Pour de plus amples renseignements, consultez le tableau ci-après.

En 2011, 62 452 personnes ont présenté une demande d'inscription auprès des professions réglementées. Parmi ces candidats, 15 062 ont présenté une demande d'inscription auprès d'une profession exigeant une expérience au Canada, dont 4 698 auprès d'une profession exigeant une expérience en Ontario.

Le Bureau du commissaire à l'équité estime que les organismes de réglementation exigeant une expérience au Canada doivent expliquer pourquoi elle est nécessaire et pertinente. En d'autres termes, quelles sont précisément les compétences et les capacités nécessaires pour exercer la profession en Ontario, et pourquoi doivent-elles être obtenues ici?

La plupart des organismes de réglementation ont promis de clarifier leurs exigences, mais pas de les alléger.

Cette question fait l'objet de discussions entre le BCE et les organismes de réglementation et le gouvernement de l'Ontario, qui est chargé de règlementer les professions.

Demande faite aux employeurs et aux organismes de réglementation pour qu’ils suppriment l’obstacle que constitue l’« expérience canadienne », juillet 2014

(de gauche à droite): L’honorable Jean Augustine, commissaire à l’équité de l’Ontario; Claude Balthazard, vice-président des affaires réglementaires, Human Resources Professionals Association (HRPA); Ratna Omidvar, présidente, Maytree; Debbie Douglas, directrice générale, Ontario Council of Agencies Serving Immigrants; Barbara Hall, commissaire en chef, CODP; Izumi Sakamoto, enquêteure principale, « Beyond Canadian Experience Project», Université de Toronto; Cherie Robertson, analyste principale des politiques, CODP; Elizabeth Reynolds, directrice, Diversité, équité et inclusion, KPMG; Errol Mendes, commissaire, CODP.

Exigences en matière d'expérience professionnelle au Canada

Le tableau ci-dessous indique si les professions ont des exigences en matière d'expérience professionnelle et décrit ces exigences, le cas échéant.

Profession Une expérience professionnelle au Canada est-elle exigée?
Architectes Oui : 940 heures en Ontario.
Arpenteurs-géomètres Oui. La plupart des candidats formés à l’étranger doivent faire un stage de 18 mois auprès d’un arpenteur-géomètre ou d’un professionnel de l’information sur les terres de l’Ontario. L’expérience pertinente peut réduire ou remplacer cette exigence.
Audiologistes et orthophonistes Oui : 6 mois de mentorat en Ontario.
Avocats Non.
Chiropraticiens Non.
Chirurgiens dentistes Non.
Comptables agréés Non.
Comptables en management Non.
Comptables généraux Oui : 12 mois d'expérience professionnelle au Canada.
Denturologistes Non.
Diététistes
Oui : La plupart des auteurs d'une demande formés à l'étranger doivent suivre un programme canadien de formation pratique. Cette exigence peut être satisfaite en réussissant l' « Internationally Educated Dietitians Pre-registration Program » (programme de préinscription des diététistes formés à l'étranger) de l'Université Ryerson.
Éducatrices et éducateurs de la petite enfance Non.
Enseignantes et enseignants Non.
Ergothérapeutes Non.
Forestiers Oui : 18 mois d'expérience professionnelle pertinente en Ontario (ou équivalente).Jusqu'à 6 mois d'expérience internationale peuvent être pris en compte dans le cadre de cette exigence, selon le type d'expérience. À titre d'exemple, les écosystèmes des milieux plus frais des forêts boréales fournissent l'expérience professionnelle la plus pertinente.
Géoscientifiques Oui : 12 mois d'expérience professionnelle au Canada.Cette expérience inclut l'expérience dans un autre pays si l'auteur d'une demande devait respecter les normes professionnelles canadiennes dans l'exercice de ses fonctions et s'il travaillait pour le compte d'une entreprise constituée en personne morale au Canada.
Hygiénistes dentaires Non.
Infirmières et infirmiers Non.
Ingénieurs Oui : 12 mois d'expérience professionnelle n'importe où dans le monde sous la supervision d'un ingénieur canadien, et pour le compte d'une entreprise dont le siège se trouve au Canada.
Massothérapeutes Non.
Médecins et chirurgiens Oui : tous les diplômés internationaux en médecine doivent suivre une formation de troisième cycle d'une durée d'un an (résidence) en Ontario, sauf s'ils sont admissibles à l'une des autres voies d'accès à l'inscription.
Opticiens Non.
Optométristes Oui : tous les auteurs d'une demande formés à l'étranger doivent suivre un programme de transition au Canada.
Parajuristes Non.
Pharmaciens Oui : tous les auteurs d'une demande doivent suivre une formation pratique structurée au Canada pendant une certaine période.
Physiothérapeutes Non.
Podologues Non.
Psychologues Oui : tous les auteurs d'une demande doivent effectuer 1 500 heures (environ 1 an) de pratique supervisée en Ontario.
Sages-femmes Oui : toutes les sages-femmes formées à l'étranger doivent suivre un programme de transition au Canada.
Techniciens en pharmacie Oui : 12 semaines de formation pratique structurée au Canada.
Techniciens en travail social Non.
Techniciens et technologues en génie Oui : 1 an d'expérience professionnelle au Canada.Les auteurs d'une demande peuvent travailler pour une entreprise canadienne à l'étranger ou participer, alors qu'ils se trouvent dans un autre pays, à des projets qui sont destinés au Canada et conformes aux normes, aux pratiques et aux codes canadiens.
Technologistes de laboratoire médical Non.
Technologues dentaires Non.
Technologues en radiation médicale Non.
Thérapeutes respiratoires Non.
Travailleurs sociaux Non.
Vétérinaires Non.

Avril 2013

Le saviez-vous?

En 2013, la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) a publié une Politique sur la suppression des obstacles liés à l’« expérience canadienne ».

Elle mentionne que le fait de demander une expérience professionnelle canadiennepeut être source de discrimination et que les employeurs et les organismes de réglementation devraient expliquer pourquoi ils exigent une expérience canadienne. L’explication doit respecter les critères juridiques d’exigence professionnelle de bonne foi.

La CODP encourage les organismes de réglementation à supprimer ces obstacles.

Les organismes de réglementation devraient plutôt expliquer les connaissances et les compétences spécifiques qu’ils exigent de la part des candidats, et ils devraient évaluer les candidats individuellement.

Consulter la Politique sur la suppression des obstacles liés à l’« expérience canadienne ».

En savoir plus sur vos droits et sur la Commission ontarienne des droits de la personne.

Contacter le Tribunal des droits de la personne de l’Ontario pour déposer une plainte.

Contacter le Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne pour obtenir une aide juridique.


Pratiques exemplaires

Le BCE recueille les pratiques exemplaires en matière de délivrance de permis des organismes de réglementation pour qu'ils puissent tirer des enseignements les uns des autres. Vous trouverez ci-dessous les pratiques exemplaires relatives à l'expérience professionnelle au Canada, en anglais.

  1. Removing requirement that work experience be obtained in Ontario

    This practice helps ensure that the work experience...

  2. Offering internship and mentoring supports while applicants complete requirements

    This practice allows applicants to participate in a...