Aller au contenu

Ordre des thérapeutes respiratoires de l’Ontario

L'Ordre des thérapeutes respiratoires de l’Ontario (OTRO) est l'organisme de réglementation des thérapeutes respiratoires en Ontario. Le Bureau du commissaire à l'équité (BCE) surveille les pratiques d'inscription de l'ordre afin de veiller à ce qu'elles soient transparentes, objectives, impartiales et équitables pour toute personne souhaitant exercer la profession d'un thérapeute respiratoire dans la province.

Rapport sur les pratiques d’inscription équitables, 2012

Le présent sommaire de l’évaluation inclut  des recommandations d’amélioration.

Rapport sur les pratiques d’inscription équitables, 2012

Nombre de demandes d'inscription à titre traitées par l'OTRO en 2012
Du 1er janvier au 31 décembre Instance/pays où les auteurs d'une demande ont été formés Total
Ontario Autres instances canadiennes É.-U. Autres pays Inconnu
Nouvelles demandes reçues148108180184
Auteurs d'une demande devenus membres93600099

Rapport sur les pratiques d’inscription équitables, 2011

Nombre de demandes d'inscription à titre traitées par l'OTRO en 2011
Du 1er janvier au 31 décembre Instance/pays où les auteurs d'une demande ont été formés Total
Ontario Autres instances canadiennes É.-U. Autres pays Inconnu
Nouvelles demandes reçues172118140205
Auteurs d'une demande devenus membres1077200116

Rapport sur les pratiques d’inscription équitables, 2010

Nombre de demandes d'inscription à titre traitées par l'OTRO en 2010
Du 1er janvier au 31 décembre Instance/pays où les auteurs d'une demande ont été formés Total
Ontario Autres instances canadiennes É.-U. Autres pays Inconnu
Nouvelles demandes reçues16310730183
Auteurs d'une demande devenus membres978100106

Rapport sur les pratiques d’inscription équitables, 2009
Rapports de vérification

Évaluation des titres de compétences : En février 2009, l’Ordre a instauré une nouvelle politique exigeant de tous les auteurs d’une demande qui ont suivi leur formation en thérapie respiratoire (ou dans un domaine connexe) à l’extérieur du Canada de faire vérifier leurs titres de compétences universitaires par World Education Services (WES). WES authentifiera les documents et préparera un rapport d’évaluation sur chaque cours à l’intention de l’Ordre.

Pour obtenir une description de tous les progrès accomplis pour cette profession en 2009 et surveillés par le BCE, veuillez lire le Rapport annuel 2009-2010.

Nombre de demandes d'inscription à titre traitées par l'OTRO en 2009
Du 1er janvier au 31 décembre Instance/pays où les auteurs d'une demande ont été formés Total
Ontario Autres instances canadiennes É.-U. Autres pays Inconnu
Nouvelles demandes reçues17713990208
Auteurs d'une demande devenus membres979210109

Rapport sur les pratiques d’inscription équitables, 2008

Nombre de demandes d'inscription à titre traitées par l'OTRO en 2008
Du 1er janvier au 31 décembre Instance/pays où les auteurs d'une demande ont été formés Total
Ontario Autres instances canadiennes É.-U. Autres pays Inconnu
Nouvelles demandes reçues178158140215
Auteurs d'une demande devenus membres11814100133

Au cours de l'automne et de l'hiver 2007-2008, le BCE a entrepris un examen des pratiques d'inscription de l'OTRO pour établir des données et des renseignements de base. PDF

Faits en bref

Nombre de Thérapeutes respiratoires2 873
Nombre de Thérapeutes respiratoires formés à l'étranger6

Vous trouverez des renseignements sur les exigences en matière d'examen et les exigences relatives à l'expérience de travail canadienne ailleurs sur ce site.


Lieu de formation, 2012

Ontario2 617
Autres instances canadiennes182
USA68
Autres pays6
Inconnu0
Total2 873
Proportion de membres formés à l'étranger (y compris aux É.-U.)3%

Vigilance et action

En novembre 2012, l’Ordre a commencé à examiner la façon dont il évalue les auteurs d’une demande formés à l’étranger, notamment les diplômés de programmes non agréés. Il prévoit de conclure son évaluation et de mettre en œuvre un mécanisme amélioré d’ici juin 2014.

En attendant, l’Ordre n’est pas en mesure de déterminer si les diplômés internationaux de programmes non agréés ont besoin de suivre une formation de remise à niveau pour combler des lacunes en matière de connaissances et d’expérience. De plus, le programme de remise à niveau du Collège Conestoga n’est pasdisponible en 2013.

À l’heure actuelle, les diplômés internationaux de programmes non agréés n’ont pas d’autre possibilité que de s’inscrire à un programme à temps plein agréé en Ontario.

Concrètement, ceci signifie que les acquis et l’expérience antérieure de ce type d’auteurs d’une demande ne sont pas pris en compte et qu’ils sont obligés de recommencer intégralement une formation, synonyme de coûts et de délais supplémentaires, ce qui est une source d’inquiétude pour le BCE.

Le BCE exprime également des préoccupations quant à la disponibilité et à la viabilité des cours de remise à niveau et des programmes de formation relais.

Novembre 2013